25 juillet 2012

Harry Potter à l'école des sorciers - J. K. Rowling

HP1

Présentation

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l'attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ?

Mon avis     Cote 4

Une saga qu'on ne présente plus : je viens de lire le premier tome de Harry Potter, pour la challenge Livra'deux pour pal'Addict avec Luthien. Il s'agissait d'une bonne occasion pour sortir de ma PAL ce livre que tant de monde adore - ou vénère, plutôt - et qui fait fureur dans le monde, même plusieurs années après la dernière publication. Comme pour tout avis, phénomène ou pas, je resterai objective (enfin, c'est subjectif, vu que c'est mon avis, mais vous voyez ce que je veux dire :p Pas de privilège spécial pour la saga). Ce premier tome, et uniquement celui-ci, fut une lecture fort plaisante mais, comme prévu, ce n'était pas un coup de coeur.

Une imagination débordante

Ce qui m'a le plus marquée dans ce premier tome fut l'imagination sans limite de J. K. Rowling. Elle nous propose ici un univers entièrement conçu par elle-même. Rien n'est laissé au hasard, chaque porte son nom et a son utilité (par exemple, les baguettes) et, ayant vu les films, j'ai conscience que ça ne s'arrête pas du tout là. Toutes le créatures également sont parfois inspirées de mythes bien connus, mais totalement revisité à la sauce Rowling. Tous les petits détails (le Ministère de la Magie, la voie 93/4 ...) rendent également cet univers propre et merveilleux ... magique, c'est la cas de le dire. En plus, tout est parfaitement cohérent, il n'y a aucune ambiguïté de sorte qu'on y croit. Ca paraît tellement réel, que je ne pourrai pas certifier qu'un tel univers parallèle n'existerait pas.

Prémices d'une grande aventure

Ce premier tome pose les bases du récit. J. K. Rowling décrit tout cet univers, elle plante notamment les décors, toujours aussi détaillés et extraordinaires, tout en titillant notre curiosité, surtout Poudlard qui est un endroit formidable et qui cache encore une multitude de secrets. Elle nous présente également brièvement tous les personnages, je reviendrai à eux un peu plus tard. Mais cette énorme qualité est aussi à double tranchant. En effet, j'explique essentiellement mon non-coup de coeur par le fait que ce premier volet ne se suffise pas à lui-même. Je ne conteste pas le fait que les fans qui le relisent après connaissance des tomes suivants y voient tout un tas de subtilités que je ne vois pas : on me répète souvent que toute l'histoire est imaginée dès le départ et que, en relisant le premier, on se rend compte du génie de J. K. Rowling par rapport à la suite. J'y crois bien sûr, mais je ne peux prendre ce facteur en compte alors que je le lis pour la première fois. C'est pourquoi, je pense que la saga forme un tout et que ce tome 1 a toute son importance pour la suite, mais il n'en est que l'introduction. J'ai un point de vue différent, celui de quelqu'un qui ne juge que ce tome 1 pour le livre qu'il est et je n'y vois qu'un simple "conte" pour enfants.

Un trio de choc, mais pas que ...

Comme dit précédemment, l'auteure nous introduit et nous décrit plusieurs personnages. Le héros, Harry, est celui qui m'a le moins convaincue. Il est certes jeune et un peu naïf, mais à côté des autres personnages bien plus intéressants, je l'ai trouvé très cliché et assez effacé. Son parcours initiatique suit les règles du genre et j'ai finalement été peu passionnée par celle-ci. Pour moi, la palme d'or revient à Ron, qui m'a séduite par ses répliques humoristiques, mais aussi son caractère. De son côté, Hermione qui apparaît comme fort désagréable au début (personne n'adore les intellos dans son genre, je sais de quoi je parle :p) suit une évolution des plus palpitantes puisque, derrière cette paroi de petite savante arrogante, se cache vraiment une belle personne qui découvre, grâce à son amitié et ses aventures avec Harry et Ron, que le savoir ne peut pas tout résoudre. Hormis ce beau trio, tous les autres personnages sont très bien approfondis et exploités, même si peu présents. Par exemple, Dumbledore n'a pas plus de quelques répliques dans le roman entier, mais il marque déjà les esprits par sa sagesse. Je ne vais pas énoncer tous les personnages et leur caractère, mais chacun d'entre eux a réellement du potentiel pour la suite.

Les indices

L'intrigue de ce premier volet introductif n'a vraiment pas été recherchée à l'autre bout du monde. Même si j'ai vu le film il y a des années, j'étais loin de me rappeler des noms des personnages secondaires et encore plus du coupable de l'histoire, mais ça ne m'a pas empêchée de deviner son identité assez rapidement. Beaucoup d'indices semblent pointer une ou plusieurs personnes, mais je ne suis pas née de la dernière pluie, des détails ont fait que ça m'a sauté au visage :p Ce n'est donc pas le point fort du roman,

Jeunesse ?

Tous les fans seront d'accord avec moi si je dis que j'ai dépassé l'âge de la découverte de l'univers d'Harry Potter. Cependant, je ne sais pas pronostiquer mon avis si j'étais encore une enfant en le lisant, donc je ne le ferai pas. Avant tout, contrairement à certaines personnes, pour moi, "jeunesse" n'est pas un défaut d'un livre, ce n'est qu'un public visé. Ce n'est donc pas du tout ce "défaut"-là qui ne m'a pas convaincue, je tiens à le souligner ;)

La plume

Cela dit, je ne nie pas que J. K. Rowling possède une écriture particulièrement adaptée aux enfants. J'ai ressenti tout au long de ma lecture qu'elle s'adressait à un public bien plus jeune que moi, pas uniquement à cause de la "simpilicité" du développement de l'intrigue, mais surtout par la structure de ses phrases. Sa plume est pleine d'humour, de sarcasme et d'ironie, ce qui m'a beaucoup plu. En plus, les descriptions nécessaires et très visuelles sont bien fournies mais jamais trop longues, ni lourdes. Au contraire, tout est si spontané et "clair" chez Mme Rowling. Bref, pour moi, l'écriture, le talent, de l'auteure sont certainement à prendre en compte dans son succès.

Conclusion

En conclusion, j'ai été plutot séduite par ce premier tome très introductif grâce à l'univers totalement nouveau et superbe à explorer, l'écriture de l'auteure étant tout a fait adaptée à l'histoire. Par contre, étant donne l'âge visé assez bas pour les premiers volets, je ne me lancerai pas demain dans la suite.

Merci à Galleane pour l'organisation du challenge et à Luthien de me l'avoir fait sortir de ma PAL, enfin :) Voici son avis sur Birth Marked, tome 1 : Rebelle.

Juillet 2012

Harry Potter - tome 1

Posté par Mandy_Meadows à 15:33 - - Permalien [#]
Tags : , , ,